Foire Saint-Michel: « La sécurité, c'est ce qui se vend le mieux en politique »

Foire Saint-Michel: « La sécurité, c'est ce qui se vend le mieux en politique »

Brest- 07 septembre 2017

 

 

Pour pallier le risque d'attentats durant la Foire Saint-Michel, la mairie a décidé de reconduire le dispositif de sécurité instauré l'an passé.

 

« Nous avons bien conscience qu'insister sur la sécurité est très vendeur pour nous », a déclaré François Cuillandre, qui tiendra un stand « Sécurité et populisme » en bas de Jaurès. « Les gens sont prêts à accepter n'importe quoi au nom du concept vaseux de sécurité. Faites-leur peur et vous obtenez d'eux ce que vous voulez », a rapporté pour sa part le commissaire de la rue Colbert, ajoutant que « on leur ferait croire qu'il faut vendre leurs gosses pour sécuriser le pays, ils le feraient ».

 

Rebondissant sur cet argument, le premier-adjoint indique : « C'est d'ailleurs pour cela que nous avons subtilement présenté les choses cette année encore, en précisant que seuls les enfants auront le droit de vendre, place de la Liberté ; l'an prochain, on apportera une toute petite nuance mais qui sera décisive : on expliquera que seuls les enfants pourront être vendus sur la même place ».

 

« Le fait que la place s'appelle place de la Liberté, ça aide bien », ajoute sous couvert d'anonymat un responsable de la sous-préfecture. « Les gens ont globalement déjà bien été formatés et on va pouvoir en rajouter une bonne couche encore cette année », conclut-il.

 

(Crédit photo: payssaintgilles.fr)