Régimes spéciaux de retraite : le Président s'excuse d'avoir oublié de parler des députés et des ministres

Régimes spéciaux de retraite : le Président s'excuse d'avoir oublié de parler des députés et des ministres

Brest- 07 septembre 2017

 

 

 

 

 

Comme il s'y était engagé durant sa campagne, Emmanuel Macron a exigé du gouvernement qu'il s'attaque aux régimes spéciaux de retraite en commençant par les cheminots qui, comme l'a mentionné en « off » un membre de son cabinet, « fédèrent une bonne partie des crispations depuis toutes ces années qu'on s'en prend à eux ».

 

Au cours des échanges entamés autour de la table du Conseil des Ministres, le président aurait, selon nos sources, « fait amende honorable » en reconnaissant qu'il avait oublié de prendre en considération les retraites mirobolantes des députés et des ministres dont personne ne parle jamais.

 

Un membre éminent du gouvernement qui préfère demeurer anonyme a précisé que Emmanuel Macron a programmé pour sa campagne de 2022 de revenir sur ces avantages tout en expliquant que, pour des raisons de technicité législative, 2027 serait sans doute mieux indiqué. Voire 2032.

 

Affaire à suivre, donc.

 

(Crédit photo: lerevenu.com)